Aller au contenu principal

La Journée du 17 décembre

Image

Cinéastes russes en résistance

Trois films pour témoigner

Quand l’armée russe envahit l’Ukraine et massacre les civils, quand Poutine pourchasse cinéastes et intellectuels russes, doit-on montrer à Paris les fi lms d’Andreï Zviaguintsev, exilé en France ? Trois fois oui !
Partout en France, notre pays reçoit dans ses écoles publiques des enfants ukrainiens. Son école de cinéma, la FEMIS, accueille des étudiants venus de Kiev. Avec générosité et détermination.
La France, qui reste le pays de la liberté, ne cédera donc pas à Poutine et continuera à projeter des films russes ô combien courageux qui décrivent sans complaisance la société d’aujourd’hui.
Andreï Zviaguintsev viendra le samedi 17 décembre à la rencontre du public. Nous l’accueillerons dans les salles du Balzac et du Studio 28 comme un immense cinéaste, comme un artiste libre, comme un ami.
Rendez-vous donc le 17 décembre pour une journée cinéphile, russe et combative…
Jean Radvanyi, Président du Festival du film russe
Marc Ruscart, Délégué général

 

Samedi 17 décembre à 14h au Studio 28, en présence d'Andreï Zviaguintsev.
Samedi 17 décembre à 17h au Studio 28.
Samedi 17 décembre à 20h30 au cinéma Le Balzac, en présence d'Andreï Zviaguintsev.